La dette du Cameroun suit une dynamique dangereuse risquant d’affaiblir les finances publiques.