Plateforme Dette

Qu’entend-on par plate forme d’information et d’action sur la dette du Cameroun ?

La plate-forme d’information et d’action sur la dette (PFIAD) est un groupe de travail. Elle est constituée des organisations de la société civile camerounaise appartenant à différentes familles d’acteurs – syndicats, Eglises, associations et ONG – actives sur la question de la dette et mobilisées en faveur de la justice sociale et du développement humain des populations camerounaises en vue de leur autopromotion et de leur plein épanouissement.


Historique

La plate-forme d’information et d’action sur la dette s’est créée à l’issue d’une session de formation et d’information sur la question de la dette au Cameroun organisée les 14 et 15 mai 2002 par la CSTC et animée par la CGT France. Sept organisations – BASC/Caritas, CGT-L, CSP, CSTC, FENSTEEEC, SeP, USLC – ont signé la déclaration du  15 mai 2002 instituant la création de la plate-forme d’information et d’action sur la dette au Cameroun. La coordination de la plate-forme est confiée au SeP.


Ses missions

  • Informer et former les populations et les organisations de la société civile afin qu’un débat public citoyen ait enfin lieu sur cette question d’intérêt général ;
  • Capitaliser l’expertise de nos différentes organisations et mener un travail de recherche et d’analyse afin de faire toute la lumière sur l’accumulation de la dette du Cameroun en mettant en exergue les acteurs et les mécanismes de détournement de l’APD ;
  • Interpeller le gouvernement camerounais et les bailleurs de fonds autour de cette problématique;
  • Contribuer au débat public sur cette question en formulant des propositions constructives, pour ce qui est notamment de la mise en œuvre des initiatives d’allègements de dette (IPPTE et Contrat Désendettement et Développement (C2D)) ;
  • Unir les efforts de la plate forme à ceux des différents réseaux nationaux et internationaux afin que le surendettement des pays du Sud trouve une solution globale et que ce combat suscite une réforme majeure du système international.

Activités réalisées 

 

  • Elaboration et adoption d’un code de gestion et de fonctionnement et d’une déclaration d’engagement ;
  • Séminaires de renforcement des capacités et de mise à niveau sur la dette et l’IPPTE pour les OSCC (2002, 2005, conférences) ;
  • Actions de plaidoyer auprès de la coopération française pour information et implication de la société civile sur le C2D ;
  • Contribution à des rencontres internationales à travers le partenariat avec la plate-forme française Dette & Développement ;
  • Suivi Indépendant du C2D depuis 2008.

La coordination est confiée à la CSP.


Structuration

La Plate Forme d’Information et d’Action sur la Dette est constituée de trois organes :

  • La Plate Forme d’Information et d’Action sur la Dette (PFIAD) qui est composée de l’ensemble des organisations membres représentées chacune par un titulaire et un suppléant mandaté;
  • Le Comité de Coordination (CC) qui est l’organe d’exécution et de représentation de la PFIAD. Il comprend six organisations membres dont un Coordinateur et des membres. Tous sont désignés par consensus pour un mandat de deux ans renouvelable ;
  • Les Commissions spécialisées (CS) qui sont mises en place par la PFIAD pour des missions spécialisées et délimitées dans le temps. Leurs membres sont désignés sur la base des compétences.


Valeurs et Principes

Valeurs et Principes fondateurs de  l’action de la Plate Forme Dette :

  • Engagement militant et intégrité ;
  • Non-violence ;
  • Professionnalisme ;
  • Collégialité et consensus.


Vision de la Plateforme Dette

La question de la dette est un enjeu majeur de politique nationale pour le Cameroun.

C’est pourquoi une dizaine d’organisations de la société civile camerounaise, convaincues que  la société civile est  un contre-pouvoir indispensable à l’épanouissement de la démocratie, ont décidé de jouer un rôle de contrôle citoyen et de s’affirmer comme force d’interpellation et de proposition sur cet enjeu.